1125 habitants (les Arbanataises et Arbanatais )

Superficie : 762 hectares (Forêt 292 ha - Vigne 166 ha)

Cours d'eau : la Garonne
 
Tournée vers sa voisine de Portets, Arbanats s'est développé au nord de la Départementale 1113, autour de son clocher et de sa mairie. Aujourd'hui, les nouveaux arrivants s'installent au sud de la Départementale.
Un peu d'histoire
Arbanats est un petit bourg situé sur la rive gauche de la Garonne. Il rélève depuis toujours de la juridiction de Portets avec Virelade. Parmi les premiers seigneurs d 'Arbanats se trouve la famille Fargues, puis les Got et les Preyssac. Ce sont en fait trois familles parentes.
 

En 1394, la Seigneurie passe aux Montferrand puis elle est vendue à Guillaume de Gasq 1587. A partir du XVI ème siècle, Thomas de Montferrand donne à fief nouveau certaines terres aux syndics de la paroisse, moyennant une redevance et sous l 'obligation de faire dire trois messes pour le repos de l'âme de ce seigneur et sa famille. Depuis lors, les personnes vivant dans cette paroisse sont distinguées selon trois goupes, les Paroissiens, les Confrères et les Simples Habitants.

 

Jusqu'à XVIIIe siècle, la population fut divisée en « confrères », habitants de vieille souche, et simples « habitants » ; cette curieuse distinction était juridiquement admise.

À la Révolution, Saint-Hippolyte d'Arbanats, paroisse annexe de Notre-Dame de Virelade, forme la commune d'Arbanats.