Patrimoine

Arbanats panneau.jpg

Un peu d'histoire

UN PEU D'HISTOIRE

Arbanats est un petit bourg situé sur la rive gauche de la Garonne. Il rélève depuis toujours de la juridiction de Portets avec Virelade. Parmi les premiers seigneurs d 'Arbanats se trouve la famille Fargues, puis les Got et les Preyssac. Ce sont en fait trois familles parentes.
 

En 1394, la Seigneurie passe aux Montferrand puis elle est vendue à Guillaume de Gasq 1587. A partir du XVI ème siècle, Thomas de Montferrand donne à fief nouveau certaines terres aux syndics de la paroisse, moyennant une redevance et sous l 'obligation de faire dire trois messes pour le repos de l'âme de ce seigneur et sa famille. Depuis lors, les personnes vivant dans cette paroisse sont distinguées selon trois goupes, les Paroissiens, les Confrères et les Simples Habitants.

 

Jusqu'à XVIIIe siècle, la population fut divisée en « confrères », habitants de vieille souche, et simples « habitants » ; cette curieuse distinction était juridiquement admise.

À la Révolution, Saint-Hippolyte d'Arbanats, paroisse annexe de Notre-Dame de Virelade, forme la commune d'Arbanats.

Eglise Saint Hippolyte

église St Hippolyte.jpg
Eglise Saint Hippolyte

La Paroisse d 'Arbanats relève, sous l'Ancien Régime, de celle de Virelade dont elle est une annexe.
Dédiée depuis sa création à Saint Hippolyte, elle est également placée en 1708 sous la protection de Sainte Radegonde.
L'église actuelle date de la seconde moitié du XVème siècle. Elle est agrandie au XVIème siècle par l'adjonction des bas côtés.
La chapelle de la Vierge est réalisée en 1662 et la façade, d'ordonnance classique date du XVIIIème siècle.

Le cadran solaire

eglise_cadran_solaire.jpg
Le cadran solaire

Datant du XVIIIème siècle.

Peinture à la chaux.

Sur le mur du bas-côté de l' église se trouve un cadran solaire peint à la chaux, en trompe l’œil.

Il s'inscrit dans un cartouche aux tons ocre jaune et ocre rouge.

Portail

eglise_portail.jpg
Eglise portail

Datant du XVIIIème siècle. Calcaire.

Construit au XVIIIème siècle contre le clocher, pignon de l’Église, il est particulièrement élégant.

La porte en plein cintre présente une mouluration continue.

Elle est encadrée de deux pilastres à imposte qui soutiennent un entablement surmonté d'une corniche saillante où sont posés deux pots à feu.

Statue Saint-Hippolyte

eglise_satue.jpg
Eglise statue

Datant du XVème siècle.

Calcaire.Au-dessus du portail, dans une niche encadrée de volutes, une statue très petite par rapport aux dimensions de la niche, représente le saint assis, accompagné d'un animal et d'un personnage.

Statue Sainte radegonde

statue radegonde.jpg
Statue Sainte Radegonde

XIX ème siècle - Calcaire.
Sainte Radegonde, épouse de Clotaire Ier se fait consacrer diaconesse et fonde l'abbaye de Sainte-Croix près de Poitiers.
Cette statue représente la sainte en habit de reine. 
En contre bas se situe la Fontaine.

La fontaine et le lavoir de Sainte Radegonde

fontaine Ste Radegonde.jpg
La fontaine et le lavoir de Sainte Radegonde

XIV ème au XVIII ème siècle - Calcaire
Cette fontaine est d'origine médiévale.
La tradition lui attribue un caractère miraculeux en relation à divers Saints.

L'eau, outre un usage de consommation, peut être captée dans un bassin utilisé comme lavoir.

Le monument aux morts

monument-aux-morts 2.jpg
Le monument aux morts
2021-liste-des-morts-pour-la-France-2 (1).jpg
Les noms et prénoms des soldats morts pour la France